Colloque international
-A +A

Les femmes dans le monde académique

Ce colloque s’inscrit dans le cadre des évolutions récentes dans l’enseignement supérieur ; plus particulièrement la mise en place des chargé·e·s de mission « égalité » dans les institutions, d’une part, et la création des Communautés des universités, d’autre part.

Il est une action du projet TRIGGER et le fruit d’une coopération entre les chargées de mission égalité des différents établissements au sein de Sorbonne Paris Cité (USPC).

Le colloque se déroulera à Paris, du 25 au 27 mars 2015 et aura lieu au sein des établissements d’USPC : Université de Paris Sorbonne Nouvelle, Université Paris Descartes, Université Paris Diderot, Université Paris 13 Villetaneuse.

 

Les recherches sur la place des femmes dans le monde académique se sont sensiblement développées ces dix dernières années.

Les études sur ce thème font principalement deux constats à partir de données quantitatives :
 · La déperdition des femmes à mesure que l’on avance dans la hiérarchie des enseignements et des statuts ;
 · Le caractère apparemment sexué des disciplines universitaires, même si le « sexe » des disciplines évolue au cours de l’histoire.

Des études qualitatives ont permis de rendre compte d’un certain nombre de facteurs à l’origine de ces ségrégations horizontales et verticales. Sont ainsi fréquemment donnés comme facteurs explicatifs :
 · La socialisation différentielle à laquelle sont soumis hommes et femmes depuis l’enfance qui produirait des attentes et des stratégies de carrière différentes ;
 · La division sexuelle du travail et la conciliation famille/carrière rendue difficile pour les femmes en raison de leur prise en charge quasiment exclusive de l’univers domestique ;
 · Enfin sont de plus en plus mises en avant les résistances de l’institution qui serait elle-même productrice de normes genrées à l’origine de discriminations. En outre, de nombreux stéréotypes de genre affectent encore les représentations du travail et de celles ou ceux qui le font, ce qui n'est pas sans incidences sur l'évaluation des dossiers, la perception de "l'excellence", les carrières différenciées et le "plafond de verre".

Comment les femmes sont-elles représentées à l’université, dans les différentes disciplines académiques, mais aussi dans les différents corps, y compris administratifs ?
Quels sont les obstacles persistants aux carrières des femmes ?
Quelle efficacité des différents programmes mis en place en faveur de l’égalité ?

 

> Téléchargez le programme
          · en français : PDF iconpefh_colloquefemmesmondeacademique_programmefr_20150325.pdf (459.23 Ko) ( -460 Ko)
          · in English : PDF iconpefh_colloquefemmesmondeacademique_programmeen_20150325.pdf (968.79 Ko) ( -969 Ko)

Enseignantes-chercheuses à l'université et norme masculine de réussite

Dans ce rapport, Sophie Lhenry, sociologue au Pôle Egalité Femmes Hommes (PEFH), interroge la persistance et la production de normes genrées au cœur de l’institution universitaire de Paris Diderot, milieu pourtant porteur d’un discours égalitariste.
Colloque

Programme des 7èmes journées « Complexité désordre » de l'UFR de physique des 13 et 14 janvier 2020

Amphithéâtre Pierre-Gilles de Gennes, sous-sol bâtiment Condorcet, Université Paris Diderot, 10 rue A. Domon et L. Duquet 75013 Paris   13 janvier 2020   8h 45 J.-C. S. Lévy (MPQ) « Introduction aux 7èmes journées » 9h L.-J. Lestocart (CNRS...

Statistiques sexuées des personnels et étudiant·e·s de Paris Diderot

Dans le cadre de sa mission et de sa participation au projet européen TRIGGER, le Pôle Egalité Femmes Hommes (PEFH) de Paris Diderot a produit une l’analyse statistique de la répartition sexuée des étudiants et du personnel de l’université.