Licence professionnelle Techniques d'analyse physico-chimique du matériau (LiPAC)

-A +A

Licence professionnelle Techniques d'analyse physico-chimique du matériau (LiPAC)

Domaine ministériel >
Sciences, Technologies, Santé
Composante de rattachement >
UFR CHIMIE
Lieu de formation >
Université Denis Diderot
Capacité d'accueil >
12
Niveau d'étude visé >
BAC+ 3
Durée de la formation >
1 an
ECTS >
60
Organisation des enseignements >
Formation initiale
Formation continue
Formation en alternance
Formation professionnelle
VAE >
Oui
Formation à distance >
Non

Présentation

L’originalité de la Licence Professionnelle en techniques d'Analyse Chimique (LiPAC) de l’Université Paris Diderot repose sur la formation aux techniques modernes d’analyse chimique de matériaux inorganiques, organiques et complexes.

Elle offre des débouchés dans les centres de recherche et développement (R&D), de contrôle de qualité et de production industriels dans des secteurs variés : pharmacie, cosmétique, pétrochimie, cimenterie, verrerie, métallurgie, polymères, agro-alimentaire, gazier, traitement des eaux, etc.

Plus que les filières généralistes, les licences professionnelles portent les diplômés à un niveau de compétences et de savoir-faire. Ce sont ces critères qui sont demandés pour l'insertion professionnelle après diplomation.

Une partie du programme pédagogique est orientée vers l’analyse en environnement thématique à laquelle est sensible un nombre croissant d’entreprises, collectivités, laboratoires environnementaux et services HSE des industries (analyse de traces, réseaux de surveillance de la qualité de l’air ou de l’eau).

Au sein de l’UFR de Chimie, ce cursus spécialisé est dispensé par des enseignant.e.s-chercheur.e.s et des ingénieur.e.s expert.e.s autour d’équipements de dernière génération.

Objectifs

L’originalité de la Licence Professionnelle en techniques d'Analyse Chimique (LiPAC) de l’Université Paris Diderot repose sur la formation aux techniques modernes d’analyse chimique de matériaux inorganiques, organiques et complexes.

Elle offre des débouchés dans les centres de recherche et développement (R&D), de contrôle de qualité et de production industriels dans des secteurs variés : pharmacie, cosmétique, pétrochimie, cimenterie, verrerie, métallurgie, polymères, agro-alimentaire, gazier, traitement des eaux, etc.

Plus que les filières généralistes, les licences professionnelles portent les diplômés à un niveau de compétences et de savoir-faire. Ce sont ces critères qui sont demandés pour l'insertion professionnelle après diplomation.

Une partie du programme pédagogique est orientée vers l’analyse en environnement thématique à laquelle est sensible un nombre croissant d’entreprises, collectivités, laboratoires environnementaux et services HSE des industries (analyse de traces, réseaux de surveillance de la qualité de l’air ou de l’eau).

Au sein de l’UFR de Chimie, ce cursus spécialisé est dispensé par des enseignant.e.s-chercheur.e.s et des ingénieur.e.s expert.e.s autour d’équipements de dernière génération.

Compétences visées

Les compétences à acquérir se résument selon:

  • Élaborer, préparer et transformer des échantillons pour leur caractérisation physique et chimique ;
  • Assurer la conduite d'analyses et de contrôle des qualités physiques et/ou chimiques de produit échantillon d'origines diverses ;
  • Traiter les résultats d'analyses et de mesures physico-chimiques et en valider la pertinence.

Les compétences détaillées sont listées sur La Fiche RNCP

Enseignements

Contenu de la formation

La formation se partage entre des cours à l’Université et une mise en pratique en entreprise, sur un an, en alternance.

À l’Université      

Les enseignements sont structurés en unités d’enseignement :

  • Outils scientifiques : math., stat., plan d’exp.,
  • Techniques d’analyse des matériaux organiques : IR/Raman, RMN, UV, chromatographie.
  • Techniques d’analyse des matériaux inorganiques : ICP, SFX, DRX, DSC, MS.
  • Analyse d’éléments traces en milieu aqueux, de gaz et contaminants.
  • Environnement de travail : salle blanche / Prép. échant. : poudre, fusion, minéralisation.
  • Anglais / Vie de l’entreprise.

En entreprise      

Les étudiant.e.s sont salarié.e.s de l’entreprise qui les accueille, atout majeur pour une intégration rapide et efficace en milieu professionnel.

Guidé.e.s par un maître d’apprentissage de l’entreprise et un.e tuteur.trice à l’Université, les apprenti.e.s mettent en pratique leurs connaissances théoriques pour résoudre des besoins industriels. Un projet tuteuré effectué en autonomie leur permet d’exprimer pleinement leur niveau d’acquis.

Les enseignements universitaires sont évalués par l’équipe pédagogique : examens, CC, TP, rapports, soutenances orales.

L’apprentissage et le projet sont suivis par un maître d’apprentissage et comptent pour ~ 1/3 de l'évaluation nécessaire à l'obtention du diplôme.

*L'ensemble des enseignements est traduit en termes de compétences dans Le Portefeuille de Compétences .

Organisation de la formation

Contrôle de connaissances

L'obtention du diplôme permet de valider 60 ECTS, répartis en 2 semestres de 30 ECTS chacun. Chaque semestre est validé indépendamment. La validité des ECTS acquis est de 5 ans.

L'annexe Modalités Contrôle des Connaissances détaille les modalités d'évaluation de chaque UE pour les sessions 1 et 2.

Stage et Tutorat

Stage et projet tutoré

Le projet est formaté sur un volume équivalent à quatre semaines temps plein; il est réalisé au sein de l'entreprise d'accueil. Laissées à la discrétion de l'entreprise, les problématiques traitées par le jeune en autonomie sont données ci-dessous à titre d'exemple.

  • la mise en place d'une méthode qualité quant à l'utilisation d'une technique;
  • la certification d'un protocole d'analyse selon les normes et certifications;
  • la mise au point de plateformes de mesures par couplage de méthodes et/ou d'appareillages analytiques;
  • la réalisation d'une analyse quantitative d'un échantillon pur ou en mélange;
  • l'étalonnage et l'optimisation des appareils de mesures, et au besoin la mise en œuvre d'actions correctives;
  • la comparaison de plusieurs méthodes sur un type d'analyses;
  • l'enrichissement d'une base de données de caractérisation de matériaux, etc…

Le projet est de toute façon suivi par un tuteur universitaire qui s'assurera de la faisabilité du sujet et de son bon déroulement.

Début de la formation >
Lundi, 3 septembre, 2018

Admissions

Conditions d'admissions

Compte-tenu du nombre limité de places dans la formation, les titulaires d'un BAC+2 doivent faire acte de candidature en ligne via la procédure e-candidat.

Après examen des dossiers par le comité d'admission, les candidats sont contactés pour un entretien afin de vérifier leur projet professionnel au regard des spécificités de la formation.

L'inscription définitive à LiPAC étant assujettie à la signature d'un contrat d'apprentissage (ou de professionnalisation) en entreprise, les postulants sont invités à commencer leur recherche de contrat au plus tôt. Cette démarche nécessite plusieurs semaines.

Le statut d’apprenti.e impose d’être âgé.e de moins de 31 ans et de pouvoir accéder au statut de salarié.e à plein temps. Les industriels et les personnes en reprise d'études sont admis au titre de la formation continue.

 

1/ Toute personne ayant au minimum validé 120 ECTS, idéalement dans les domaines de chimie générale ou chimie-physique générale:

  • DUT ou BTS de Chimie, mesures physiques, matériaux ou équivalents;
  • Licence de chimie ou chimie-physique.

2/ Les technicien.ne.s industriel.le.s désireux.euses de perfectionner leur niveau de connaissances (formation continue et VAE)

 

Modalités de candidature

Vous souhaitez déposer une demande d’inscription à l’université Paris Diderot pour 2019-20.

Et après

Poursuite d'études

Masters possibles, idéalement en alternance dans les domaines de l'analyse chimique, de l'environnement, des matériaux ou tout autre domaine en lien avec la formation.

Licences professionnelles pour une double compétence.

 

Insertion professionnelle

Taux d’insertion professionnelle

  • 70% en CDI ou CDD (année n)
  • 85% en CDI ou CDD (année n+1)
  • 18% des diplômés sont recrutés par l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage

Métiers exercés à l’issue de la licence

  • technicien.ne supérieur.e spécialisé.e ou assistant.e ingénieur.e en analyse chimique et caractérisation de matériaux;
  • analyste chimiste de l’environnement : air, eau et sol;
  • assistant.e de projets en R&D;
  • ingénieur.e d'études dans les organismes publics (universités, CNRS etc.).

 Secteurs d'activité

  • pharmaceutique, cosmétique, prothésie;
  • agro-alimentaire;
  • polymères, plasturgie;
  • cimenterie, verre, métallurgie;
  • eau, air/gaz;
  • pétrochimie, chimie fine, etc.

En chiffres

Taux de réussite : 87%

Contacts

Responsable(s) de la formation

Christine Cordier
0157278899
Université Paris-Diderot- Bâtiment Lavoisier, pièce 120
15, rue Jean-Antoine de Baïf 75013 Paris
Christian Perruchot
Responsable Adjoint
0157277232
Université Paris-Diderot- Bâtiment Lavoisier, pièce 564
15, rue Jean-Antoine de Baïf
75013 Paris

Scolarité formation initiale

Simon Duran
Secrétariat L3
0157278802
UFR Chimie Bâtiment Lavoisier-1er étage
15 rue Jean de Baïf
75013 Paris