Licence professionnelle Microbiologie Industrielle et Biotechnologies (MIB)

-A +A

Licence professionnelle Microbiologie Industrielle et Biotechnologies (MIB)

Domaine ministériel >
Sciences, Technologies, Santé
Composante de rattachement >
UFR SCIENCES DU VIVANT
Lieu de formation >
Université Denis Diderot
Niveau d'étude visé >
BAC+ 3
Durée de la formation >
1 an
ECTS >
60
Organisation des enseignements >
Formation continue
Formation en alternance
Formation initiale
VAE >
Oui
Formation à distance >
Non

Présentation

La licence professionnelle Microbiologie Industrielle et Biotechnologies (MIB) est une formation d’un an permettant la délivrance d’un diplôme universitaire à Bac+3, et un diplôme reconnu de niveau II de l’enseignement technologique et professionnel.

L’option choisie : «Microbiologie Industrielle» OU «Biotechnologies des cellules et des organismes »,  détermine le domaine de compétences final.

Cette Licence est organisée en apprentissage avec le soutien du LEEM-apprentissage, le Centre de Formation des Apprentis des Industries Pharmaceutiques et de la Santé.

Objectifs

Les biotechnologies connaissent actuellement un essor considérable dans des domaines aussi variés que les industries pharmaceutiques, cosmétiques, agro-alimentaires ou environnementales. Pour faire face aux besoins croissants de ces industries, la licence MIB a pour objectif de former des technicien.e.s supérieur.e.s spécialisé.e.s ou assistant.e.s d’ingénieur.e.s en biotechnologies.

Compétences visées

Le titulaire de la Licence Professionnelle MIB est capable de :

  • Interpréter, exploiter et valider ses résultats
  • Rédiger des comptes-rendus
  • Mettre en application ses connaissances scientifiques théoriques et pratiques dans un contexte professionnel, en particulier :
  • Comprendre et appliquer des protocoles en biologie moléculaire, génie génétique et ingénierie des protéines,
  • Utiliser les logiciels d’analyse de séquences d’ADN et de protéines, interroger les bases de données.

Pour l’axe « microbiologie industrielle » :

  •   Contrôler une souche, déterminer ses besoins nutritionnels, étudier sa croissance dans différentes conditions, détecter les contaminations
  • Optimiser les procédés de fermentation et d’extraction

Pour l’axe « biotechnologies des cellules et des organismes» :

  • Établir une culture primaire et entretenir une lignée cellulaire
  • Maîtriser l’utilisation du cytomètre de flux
  • Maîtriser l’utilisation des vecteurs employés pour la transgénèse animale

Enseignements

Contenu de la formation

Les 450 h d’enseignement théorique sont réparties en séquences de 4 à 6 semaines et sont complétées par la préparation d’un projet tuteuré (140 h soit 4 semaines en entreprise, 6 ECTS) qui fait l’objet d’un rapport et d’une soutenance orale. Le travail en entreprise, d’une durée globale de 28 semaines (12 ECTS), est évalué par le maître d’apprentissage et fait également l’objet d’un rapport écrit et d’une soutenance orale. L’enseignement  comprend un tronc commun et un enseignement spécialisé en fonction de l’axe choisi.

Le tronc commun

* enseignement scientifique fondamental (138 h, 13 ECTS) ayant pour but de renforcer et d’approfondir les connaissances en biochimie (structure et réactivité des macromolécules biologiques, métabolisme, biologie moléculaire) et en biologie (biologie cellulaire, génétique)

* enseignement général (85 h, 8 ECTS) en langues (française et anglaise), techniques de communication (NTIC) et en sciences humaines (problèmes de société, éthique)

* formation à la vie de l’entreprise (97 h, 9 ECTS) comprenant aussi bien les règles d’hygiène et sécurité, les normes et l’assurance qualité, les outils mathématiques pour la validation de techniques, que les bases de l’économie d’entreprise ou du droit du travail

L’enseignement spécialisé (130 h, 12 ECTS) permet d’acquérir des compétences dans le domaine de la Microbiologie Industrielle »(physiologie microbienne, procédés fermentaires, microbiologie environnementale et alimentaire…) ou des  Biotechnologies des cellules et des organismes  (culture cellulaire animale, immunologie, génétique humaine et maladies génétiques, transgénèse animale).

Organisation de la formation

Admissions

Conditions d'admissions

Le statut d’apprenti.e impose d’être âgé.e de moins de 31 ans et de pouvoir accéder au statut de salarié.e à plein temps.

Être titulaire d'un diplôme BAC +2 ou équivalent :

  •  L2 Sciences de la vie
  • BTS en biotechnologie, bioanalyses et contrôle, analyses de biologie médicale
  • DUT génie biologique : analyses biologiques et biochimiques
  • DEUST Biochimie, Biotechnologie

Modalités de candidature

Vous souhaitez déposer une demande d’inscription à l’université Paris Diderot pour 2019-20.
Afin de connaître les procédures de candidatures, contactez le secrétariat pédagogique de la formation.

Insertion professionnelle

La licence MIB conduit directement les diplômé.e. s à une insertion professionnelle.

Métiers exercés à l'issue de la licence professionnelle :

  • Assistant.e.s techniques d’ingénieur.e
  • Technicien.e.s supérieur.e.s dans les domaines de l’analyse, recherche et développement ou production.

Secteurs d’activité :

Entreprises des secteurs pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire ou encore de l’environnement.

Taux d’insertion professionnelle : 86 à 95% (6 mois après l’obtention du diplôme).

En chiffres

Taux de réussite : 90 à 100 %

Contacts

Responsable(s) de la formation

Dominique Buffard-Moret
0157278229

Scolarité formation initiale

Virginie Bruere
Gestionnaire de scolarité
0157278233
UFR Sciences du Vivant Bâtiment Lamarck B
35 rue Hélène Brion Bureau RH38
75013 Paris