Master Biologie cellulaire, physiologie et pathologie

-A +A

Master Biologie cellulaire, physiologie et pathologie

Domaine ministériel >
Sciences, Technologies, Santé
Composante de rattachement >
UFR SCIENCES DU VIVANT
Lieu de formation >
Université Denis Diderot
Etablissement(s) co-accrédité(s) >
Université Paris 5
Niveau d'étude visé >
BAC+ 5
Durée de la formation >
2 ans
ECTS >
120
Organisation des enseignements >
Formation continue
Formation initiale
VAE >
Oui
Formation à distance >
Non

Présentation

La formation est délibérément multidisciplinaire à l'échelle intégrée, cellulaire et subcellulaire. Elle forme aux domaines physiologiques et physiopathologiques (cardiovasculaire, tissus minéralisés, épithélium, reproduction, nutrition…), en parallèle d’un enseignement de biologie cellulaire fondamentale de haut niveau. Plusieurs des spécialités offertes sont uniques. La formation de l’étudiant par la recherche expérimentale est favorisée (travaux pratiques, analyses d’articles, stages

Objectifs

La mention donne une formation solide en Biologie Moléculaire, Biologie Cellulaire, Signalisation, Différenciation, Développement, Physiologie et Physiopathologie qui s’affine en M2 selon le champ disciplinaire de la spécialité. L’étudiant·e est formé·e à la recherche (fondamentale, clinique ou appliquée), et pour certaines spécialités à des gestes de soin ou à une insertion dans l’entreprise.

Compétences visées

  • Concevoir et développer un projet de recherche scientifique, clinique ou de développement à partir d’une étude de la littérature scientifique sous la supervision d’un responsable scientifique.
  • Effectuer les manipulations expérimentales nécessaires à la réalisation du projet de recherche ou de développement et analyser les données expérimentales produites (éventuellement avec traitement informatique) pour l’aboutissement du projet de recherche ou de développement.
  • Présenter oralement des résultats expérimentaux devant ses pairs en français et en anglais, et débattre avec ses pairs dans les deux langues.
  • Rédiger un article scientifique en collaboration avec son responsable scientifique.
  • Acquérir des gestes techniques pour les spécialités (ou parcours) professionnalisantes

Enseignements

Contenu de la formation

Première année (M1)

Le premier semestre permet aux étudiants d’acquérir un socle commun de connaissances pointues en biologie cellulaire et moléculaire, physiologie et développement qui seront indispensables pour appréhender les UE d’ouvertures de second semestre qui préparent aux différentes spécialités de M2. Un stage obligatoire de deux mois est effectué en laboratoire.

Deuxième année (M2)

Pour toutes les spécialités M2 recherche, le premier semestre comporte 3 UE dans la spécialité et 3 UE libres (qui peuvent être reprises dans la spécialité), une présentation scientifique en anglais (qui permet de valider les compétences en anglais) sur un travail bibliographique ou sur le projet de recherche en laboratoire. Le deuxième semestre est quant à lui consacré au stage de recherche en laboratoire (qui peut être débuté en S3).

Les spécialités M2 professionnalisantes ont une organisation spécifique qui inclut des UE obligatoires, une présentation orale en anglais et un stage en milieu professionnel (selon les cas, plateforme technologique, service clinique, entreprise agronomique).

Organisation de la formation

Admissions

Accès en M1 pour les titulaires d’une Licence générale de biologie, physiologie ou biochimie, les titulaires d’une Licence professionnelle ou d'un diplôme de spécialisation après un BTS (après étude du programme de la formation par la commission de recrutement).

Accès en M2 pour les étudiants titulaires d’un M1 donnant des bases solides en biologie cellulaire et moléculaire et en physiologie (cellulaire ou d’organe).

Pré-requis nécessaires

Très bon niveau en biologie cellulaire, biologie moléculaire et physiologie. Bonne maitrise de l'anglais scientifique. Pour l’entrée directe en M2 un stage de 2 mois en laboratoire est demandé.

Modalités de candidature

Et après

Passerelles et réorientation

A la sortie du M1, les étudiant·e·s peuvent rejoindre un M2 dans une autre mention de master.

Insertion professionnelle

Les étudiants s’intègrent à plus de 95% dans les secteurs professionnels desservis par la mention : doctorant·e·s, ingénieur·e·s, chefs de clinique (pour les étudiants de la filière Santé) etc.

Environ 50% des étudiants poursuivent en doctorat, toutes spécialités confondues.

A la sortie immédiate du master, la plupart des emplois sont par définition des CDD (le doctorat se fait sur 3 ans par exemple).

Les emplois sont tous au niveau cadre dans le secteur privé ou catégorie A de la fonction publique. Les débouchés principaux sont les Grands Établissement et Organismes d’Enseignement et Recherche publics, mais également les Laboratoires médicaux publics et privés, les Biotechnologies, la Documentation et le Journalisme scientifique.

En chiffres

Taux de réussite : Le taux de réussite global est de 90% à 96%.

Contacts

Responsable(s) de la formation

Cécile Butor
Responsable de la mention BCPP
0684533478
5 rue Thomas Mann
Case 7079
75205 Paris Cedex

Scolarité formation initiale

Anicette Dei Anon
Gestionnaire de scolarité M2 Paris Diderot
0157278235
35 rue Hélène Brion Bâtiment Lamarck B
bureau RH42
75013 PARIS