-A +A
Ouvert aux contractuels >
Oui
Niveau / Corps / Catégorie du poste >
Catégorie B
BAP >
A
Service / UFR / Composante >
UFR de Médecine
Localisation >
75010

Diplôme requis

Outils spécifiques à l'activité
- Habilitation à l'expérimentation animale de niveau 2
- Travail en milieu confiné
- Manutention (cages, sacs de litières, cartons, ...)
- Astreintes certains week-end et jours fériés
Compétences principales (savoirs, savoir-faire, savoir-être)
- Connaissances en santé animale
- Utilisation des outils informatiques de base (Word, Excel…)
- Aptitude au travail en équipe et capacité d'adaptation à l'évolution du fonctionnement de la structure
- Savoir communiquer au sein d'une équipe et avec les utilisateurs de l'animalerie
- Avoir de l'intérêt pour les animaux.

Descriptif du poste

La Faculté de Médecine représente plus d'1/3 des forces vives de l'Université Paris Diderot, comprend 17 laboratoires de recherche et associée à 6 hôpitaux majeurs en Ile‐de‐France. Nous proposons une offre de formation professionnelle en Santé de pointe, en formation Initiale et continue à 10 000 étudiants, sommes au coeur d'une véritable révolution pédagogique et technologique (examens sur tablette, scolarité numérique…).
Dans ce contexte de fort développement et d'évolution réglementaire importante, les postes administratifs et de recherche au sein de la faculté de médecine sont en soutien aux orientations stratégiques de la Direction – fortement impactées par des projets d'ampleur au service de la communauté étudiante, d'enseignement et de recherche.
L'UMR1141 « Neuroprotection du cerveau en développement (PROTECT)» est localisée à l'hôpital Robert Debré.

Cet hôpital Mère-Enfant se situe au premier plan en France pour le diagnostic et le traitement des troubles neurologiques associés à des défauts du développement cérébral. Ces troubles, dont l'impact sociétal est extrêmement important (vie des familles, coût de la prise en charge), présentent de grandes diversités et des origines congénitales (mutations génétiques, exposition foetale à des infections virales, alcoolisation foetale) ou périnatales (inflammation systémique, hypoxies ischémie-induites).
En étroite collaboration avec l'Hôpital et à l'aide de modèles animaux, la recherche sur notre site est consacrée à la caractérisation des mécanismes pathologiques impliqués dans ces défauts de développement cérébral et à la mise au point de nouvelles approches thérapeutiques préventives ou curatives. L'objectif global est d'améliorer le devenir neurologique des enfants. Il est important de souligner l'originalité de cette recherche, non seulement par sa thématique, puisqu'il n'existe pas d'autre centre de recherche en neuro-pédiatrie en Ile-de-France, mais aussi par ses aspects translationnels, promus au sein du DHU PROTECT créé en 2012, coordonné par Pierre Gressens et porté par l'UMR1141, l'UMR7216 (CNRS, P7, Dr. Valérie Lallemand-Mezger) et l'URA2182 (CNRS, P7, Institut Pasteur, Pr. Thomas Bourgeron).

Dans ce contexte, notre unité a développé et continue à développer des approches expérimentales complémentaires, regroupées sous formes de plateformes technologiques ouvertes (neophen.org et neuroinflammation.fr), atouts essentiels pour les équipes de l'UMR1141, et celles du DHU. Une grande majorité des projets développés est basée sur des modèles animaux rongeurs, et donc requière un bon fonctionnement de notre animalerie.
L'UMR1141 s'est doté depuis 2009 d'une plateforme technique d'animalerie comprenant pour l'essentiel deux zones d'animalerie A1 et A2, et qui occupent un étage du bâtiment de recherche (500 m², 3000 animaux). La thématique du site étant centrée sur la pédiatrie, la majorité des recherches est menée sur des animaux (souris et rats) juvéniles.
L'animalerie A1 est constituée par une zone d'élevage EOPS de souris, une zone d'hébergement EOPS de souris (conventionnelles et transgéniques) et de rats, et par une laverie automatisée centralisée. En 2010, nous avons effectué une campagne de décontamination de toutes nos lignées de souris par transfert d'embryons, et nous avons depuis, grâce à des efforts multiples et constants, réussi à maintenir un statut sanitaire excellent, crucial pour nos nombreux projets portant sur la neuroinflammation chez le nouveau-né. Au sein de notre animalerie A1, il a été développé un service d'environ 100 m² dédié aux études de la physiologie et du comportement du rongeur nouveau-né, aux approches in vivo ou à celles nécessitant la manipulation d'animaux vivants. Cet espace contient aussi une salle d'opération pour la chirurgie stéréotaxique et abdominale.
L'animalerie A2 est constituée d'une pièce d'expérimentation et d'une pièce d'hébergement. Nous disposons également d'une petite pièce de quarantaine A1Q, zone d'hébergement temporaire et d'expérimentation pour rongeurs en provenance d'autres animaleries non-EOPS.
Ces infrastructures sont mises à la disposition des différentes équipes du site.


Activités principales

Vous aurez à :
- Assurer l'entretien des animaux (litières, nourriture) et surveiller leur état sanitaire en accord avec les règles de fonctionnement de l'animalerie.
- Entretenir les locaux d'hébergement des animaux et les espaces d'élevage
- Contrôler et maintenir l'environnement des animaux (air, lumière, température, bruit)
- Gérer les stocks de nourriture, litière et consommables.
Activités associées. Vous aurez à :
- Procéder au marquage et à l'identification des animaux au moment du sevrage et de la réception.
- Effectuer des observations et des interventions de base sur les animaux (injections, prélèvements, suivi des accouplements…)
- Aider à la saisie des données d'élevage (relevés des températures, des entrées/sorties, comptage des animaux…).
- Appliquer la réglementation liée aux élevages d'animaux (registres entrée/sortie des animaux, nombre d'animaux par cage…) en utilisant PyRat, logiciel d'interface entre personnel animalier et utilisateurs.
- Répondre aux requêtes des utilisateurs formulées via PyRat.
- Rendre compte des anomalies constatées sur les animaux (comportement ou état).
- Réaliser les euthanasies dans le respect des règles d'éthique.

Modalités de candidature

Modalités de candidature
Poste ouvert aux agents titulaires de la fonction publique (détachement/mutation) et aux agents non titulaires.
Pour proposer votre candidature, envoyez votre dossier complet (CV et lettre de motivation) par mail à
Khallihanna Kraidache, Chargé de recrutement : khallihanna.kraidache@univ-paris-diderot.fr